Les dossiers sur le cubisme
Les oeuvres d'art cubiste
Les livres sur le cubisme

OrigineS du Cubisme

Les oeuvres d'art cubistes puisent leur inspiration dans l'art africain mais c'est le travail du peintre Paul Cézanne qui a incité les artistes à se pencher sur la variation du cubisme.

À la fin du 19e et au début du 20e siècle, l'élite culturelle européenne découvrais l'art africain et amérindien d'Amérique pour la première fois. Des artistes tels que Paul Gauguin, Henri Matisse et Pablo Picasso ont été intrigués et inspirés par la puissance et la simplicité de ces styles provenant de cultures étrangères. Autour de 1904, Picasso à rencontré Matisse avec l'aide de Gertrude Stein, à un moment où les deux artistes avaient récemment acquis un intérêt dans l'art africain et les masques de tribus africaines. Ils sont devenus des rivaux amicaux et se sont concurrencé au long de leur carrière. Cela a peut-être même conduit Picasso à entrer dans une nouvelle période de son travail, en 1907, marquée par l'influence de l'art grec, ibérique et africain. Les peintures de Picasso de 1907 ont été caractérisées comme Précubistes, notamment vu Les Demoiselles d'Avignon.

Certains pensent que les racines du cubisme se trouvent dans les deux tendances distinctes du travail de Paul Cézanne. D’une part, par le fait de briser la surface peinte en petites facettes multiples, soulignant ainsi le point de vue pluriel donnée par la vision binoculaire. D'autre part, par son intérêt pour la simplification des formes naturelles dans les cylindres, sphères, et les cônes.

Toutefois, les artistes cubistes ont exploré ce concept plus loin que Cézanne, ils peignaient toutes les surfaces des objets représentés dans un seul plan d'image, comme si les objets avaient eu toutes leurs faces visibles en même temps.

Ce nouveau type de représentation a révolutionné la manière dont les objets peuvent être visualisés dans la peinture et l'art.

L'invention du cubisme est un effort conjoint entre Picasso et Braque, puis les résidents de Montmartre, à Paris. Ces artistes ont été les principaux innovateurs de ce mouvement artistique. Peu après, l’artiste Espagnol Juan Gris s'est joint activement au groupe. Après avoir rencontré, en 1907, Braque et Picasso, il a commencé à travailler sur le développement du cubisme. Picasso a d'abord été la force et l'influence qui a convaincu Braque, en 1908, à s'éloigner du fauvisme. Les deux artistes ont commencé à travailler en étroite collaboration à la fin de 1908 et au début de 1909, jusqu'à l'éclatement de la Première Guerre mondiale, en 1914. Le mouvement s'est rapidement répandu dans tout Paris et en Europe.

Le critique d'art Français Louis Vauxcelles a utilisé pour la première fois le terme « cubisme », ou « bizarre cubiques », en 1908, après avoir vu une photo de Braque. Il l’a décrite comme « pleine de petits cubes », après quoi le terme à été rapidement utilisé, bien que les deux créateurs ne l'aient pas d'abord adopté. L'historien d'art Ernst Gombrich a décrit le cubisme comme « la tentative la plus radicale de mettre fin à l'ambiguïté et de faire appliquer une seule lecture de l'image ; celle d'une toile de couleur faite par l'homme ».

Le cubisme a été repris par de nombreux artistes à Montparnasse et promu par le marchand d'art Daniel-Henry Kahnweiler. Devenant ainsi populaire tellement rapidement qu’en 1911, les critiques se réfèrèrent à une « école cubiste » des artistes.

Toutefois, bon nombre d'artistes qui se voyaient eux-mêmes comme cubistes sont allés dans des directions très différentes de Braque et de Picasso.

Le Groupe de Puteaux a été une importante scision au sein du mouvement cubiste. Il inclut Guillaume Apollinaire, Robert Delaunay, Marcel Duchamp, ses frères Raymond Duchamp-Villon et Jacques Villon, Fernand Léger et Francis Picabia ainsi que d'autres artistes associés au cubisme, notamment Albert Gleizes, Jean Metzinger, Marie Laurencin, Max Weber, Diego Rivera, Marie Vorobieff, Louis Marcoussis, Jeanne Rij-Rousseau, Roger de La Fresnaye, Henri Le Fauconnier, Alexander Archipenko, František Kupka, Amédée Ozenfant, Léopold Survage et Patrick Henry Bruce, entre autres. La Section d'Or est un autre nom pour un groupe comprennant un bon nombre de ces mêmes artistes qui étaient associés au cubisme et à l'orphisme.

En 1913, les États-Unis ont été exposés au cubisme et à l'art moderne européen lorsque Jacques Villon présenta sept importantes et grandes oeuvres à la célèbre Armory Show de New York. Braque et Picasso ont eux-mêmes passé par plusieurs phases distinctes avant 1920, et certains de ces travaux ont été vus à New York, avant l'Armory Show. Des artistes Tchèques qui ont réalisé l'importance historique du cubisme de Picasso et de Braque ont tenté d'extraire ces éléments pour leur propre travail, dans toutes les branches de la création artistique - en particulier dans la peinture et l'architecture. Ceci s’est développé en un cubisme tchèque qui est un art d'avant-garde du mouvement tchèque promoteur du cubisme actif, principalement à Prague, de 1910 à 1914.


Article par : Arts 3 - Histoire de l'art

Livre Picasso