Les dossiers sur le cubisme
Les oeuvres d'art cubiste
Les livres sur le cubisme

Marius, artiste cubiste

MARIUS est né à Varsovie en 1956, il découvre sa passion artistique très jeune, ce qui le poussera vers l'école des Beaux Arts dont il sortira brillamment diplômé après ses quatre ans d'études en section peinture.

MariusSon talent lui permettra de vivre de sa peinture avec un succès toujours égal dans des styles fort différents, mais il reste lié commercialement avec les galeries d'art pour lesquelles il travaille et il lui faudra attendre une rencontre à New York en 2006 avec l'expert français Robert CROUZET, pour q ue ses créations cubistes soient enfin remarquées et qu'il puisse y consacrer tous ses efforts pour aboutir à la maîtrise qui fait notre admiration aujourd'hui...

Les ouvres cubistes des origines sont rares et hors de la portée financière de beaucoup d'amateurs, et la plupart d'entre eux, qui souhaitant se rabattre sur des ouvres actuelles plus abordables financièrement, sont déçus de se retrouver devant des tableaux qui font irrémédiablement penser à Picasso, comme si la vision du cubisme ne passait que par cet artiste. En effet, aujourd'hui les peintres qui veulent s'adonner à cette forme d'art ont tous rencontré la difficulté essentielle de se différencier de leurs prédécesseurs, qui ont à eux tous épuisé la plupart des possibilités de construction géométrique offertes par le Cubisme.

MARIUS a réussi à nous étonner en innovant dans un art dont on pensait la créativité éteinte car on retrouve chez lui la fibre artistique des plus grands peintres du genre. Il attache une grande importance à la qualité de son dessin comme le faisait Picasso, et chacun de ses tableaux est précédé de plusieurs dessins préparatoires auxquels il attache un soin particulier. Il reprend l'emploi de pochoirs, comme l'avait fait avant lui Georges BRAQUE, mais dans un style plus personnel et plus moderne. La texture de ses tableaux est pour lui très importante et il prend grand soin de ses effets de matières. Si l'on examine attentivement une de ses toiles, on pourra constater que chaque parcelle peinte est différente de la parcelle qui se trouve à coté, et on ne se trouve jamais devant de grands aplats uniformes.

On connaît le cubisme synthétique et le cubisme analytique, mais MARIUS ne rentre dans aucune de ces deux catégories car il revient à la source première qui a inspiré le cubisme, à savoir l'Art Nègre.

Il ne pratique jamais la déstructuration totale en petites facettes, mais s'attache à la forme picturale pure qui s'obtient par l'identification de la forme au contenu. N'étant plus attachée aux objets de la perception, sa peinture veut ouvrer hors des signes de ces objets. Elle crée un univers formel nouveau en faisant jouer l'infinité des formes possibles, librement conçues. Car ayant eu la chance de pouvoir contempler toute l'ouvre Cubiste de ses prédécesseurs, MARIUS a compris que la déformation des corps existants n'est pas une solution suffisante en elle même. D'où l'émancipation des couleurs qui peuvent être dissociées des formes. On pourra remarquer une présence féminine omniprésente dans la plupart de ses tableaux. Pour peindre un corps de femme, il va résumer un corps en cherchant ses lignes essentielles, en développant sur la surface de la toile les visages et les corps en leurs parties constitutives, tout en y adjoignant une rigoureuse précision géométrique.

Pour en savoir plus, suivre le lien: www.univers-des-arts.fr


Article par : Galerie Saint Germain

Oeuvre Cubiste Georges BRAQUE   Liens externes Galeries d'art galeries-france.com
Livre Picasso