Les dossiers sur le cubisme
Les oeuvres d'art cubiste
Les livres sur le cubisme

Cubisme synthétique

Le cubisme s'est dirigé dans une période synthetique, entre 1912 et 1919, révélant le célèbre peintre Juan Gris. Opposé au cubisme analytique, cette phase introduit le collage dans l'oeuvre.

Le cubisme synthétique a été la deuxième branche principale du cubisme, mise au point par Pablo Picasso, Georges Braque, Juan Gris et d'autres, entre 1912 et 1919. Pour la première fois, grâce à lui le collage a été considéré comme faisant partie des beaux-arts.

Les premières oeuvres d'art de ce nouveau style incluent « Still Life with Chair-caning » (1911–1912), de Pablo Picasso, qui comprend du tissus collé sur la toile. En haut, à gauche, sont les lettres « JOU » qui apparaissent dans de nombreux tableaux cubistes et qui pourraient se référer à un journal intitulé « Le Journal ». Les coupures de presse ont fait partie des inclusions dans ce style du cubisme par lesquelles des morceaux de journal et des feuilles de musique ont été inclues dans les collages. « JOU » pourrais également être relié à un jeu de mots sur les mots jeu ou jouer.

Pablo Picasso et Georges Braque ont eu une compétition amicale l’un avec l'autre et ces lettres auraient pu être une prolongation de leur jeu.

Considérant que le cubisme analytique a été une analyse des sujets, Le cubisme synthétique est plutôt une insertion de plusieurs objets les uns dans les autres. Picasso, par le biais de ce mouvement, a été le premier à utiliser du texte dans ses oeuvres et à avoir recours à des techniques mixtes, utilisant plus d'un type de support dans la même pièce. Opposé au cubisme analytique, Le cubisme synthétique apporte moins de changements de plan de vue et moins d'ombrage, ce qui aplatit l'espace.

Une autre technique utilisée a été appelée « papier collé », ou coller le papier, que l'artiste Georges Braque a utilisée dans son collage « Plat de fruits et de verre » (1913).

Article par : Arts 3 - Histoire de l'art

Livre Picasso